Abonnez-vous Acheter un numéro Edition numérique Newsletter
News
4 septembre 2014 à 21:22

Arthur en Amérique #3: Salmon Classic


Après sa participation remarquée au Gorge Paddle Chalenge il y aune dizaine de jour, le Jeune Breton s'est accordé un peu de temps pour visiter les alentours de Hood River et profiter de toutes les opportunités qui s'offraient à lui pour s'amuser comme faire du ski à mont hood en compagnie de Belar Diaz, l'incontournable rider Espagnol

une petite session de ski entre 2 races !
zzzaaaz
Arthur  a ensuite participé à la Salmon Classic un course à la frontière entre l'orégon et le Washington dont il nous rapporte ses impressions :

La sup salmon classic est une nouvelle course cette année ici, c'était pas trop connu et on à décidé d'y allez. À 30min de Hood river (la ville), mais la course est sur la même rivière. J'ai été étonné de découvrir une assez grosse organisation, avec beaucoup de marques présentes avec leurs stands et même un groupe de musique pour animer. La course est lancée à 10h20. Le parcours est une grande boucle pour revenir au départ. La bouée de dégagement est malheureusement pas très loin... (50m), il faut donc chercher absolument à prendre un bon départ.

Plutôt généralement à l'aise dans les départs éclair, Dimanche dernier à la sup salmon classic, on peut dire que j'ai pris le "slowest start ever". En effet je ne sais pas ce qui m'est arrivé, mais en sautant de ma planche j'ai pas trouvé mais appui, donc je suis retombé de l'autre coté, mais c'était rien, j'étais qu'au départ et je me suis dis qu'en tombant je prendrais impulsion avec mes pieds pour me relancer et rattraper mon départ loupé... Pas de chance, c'était profond et je n'avais pas pied, j'ai été surpris et je me suis retrouver dans les derniers avec plus aucune vitesse... En remontant sur ma planche je vois que Chase Kosterlitz à déjà passer la bouée (mon principal concurrent). Quand il m'a vu tombé il s'est dis qu'il allait tout donné pour faire sa course tout seul.
Je fonce sur la bouée de dégagement, avec un courant assez fort qui nous poussait du mauvais coté de la bouée, j'arrive dans l'intérieur, ou il y'a déjà une dizaine de gars entrain de la passer. Avec le courant et la pression de ces gars contre moi, je me retrouve emmêler dans la bouée, et je perd toute vitesse et me retrouve bloqué, la bouée se hisse même sur ma planche et je vois le fil de la bouée devant moi... Dans l'action, et en voyant Chase prendre une super avance, plus une vingtaine de gars, dont Belar Diaz, et d'autre bons rameurs, y compris des filles. Je saute par dessus le fil, faisant passer ma planche à la bouée, mais pas mon corps... Pour moi je suis déjà tellement désavantagé par ce qu'il vient de m'arriver et ce que je vient de faire ne m'a pas du tout avantagé par rapport aux autres, je me dis que ce n'est pas grand chose... Une fois cette bouée passée, il y'a environ 1km jusqu'à la prochaine, je donne tout ce que j'ai pour remonter au moins à la deuxième place, dans ce clapot formé par tout les rameurs, j'essaie de prendre chaque petite ondulations créées par les remous, et de jouer un peu avec les courants, je remonte vite dans les 5 premières places, puis j'ai déjà dépenser beaucoup de jus, difficile de lâcher les gars que je viens de doubler qui maintenant me drafte...

gros carnage à la 1ere bouée (arthur en short rouge-noir bloqué dans le fil)
zqq

Après cette deuxième bouée, Chase est maintenant plus qu'à 20m devant moi. On est face au courant, et je vois Chase qui sait qu'il faut se mettre sur les bords, mais il ne s'engage pas trop car le fond est rocailleux, moi avec mon petit aileron customisé je n'hésite pas à prendre cette option qui pourrait me faire gratter quelques mètres sur Chase, en effet, je passe super bien, et les gars qui me draftent derrière continuent à me suivre jusqu'à qu'ils touchent et perdent mon draft. Finalement je n'ai rien gagné sur Chase mais j'ai lâché tout les autres derrières, maintenant mon objectif est de remonter sur Chase... Mais il rame vraiment fort, je garde la distance avec un bon ryhtme, mais pour le remonter il faudrait que je donne un effort double au moins, que je me mette à fond.. Mais je suis déjà dans le rouge du fait de mon départ raté et d'avoir rattrapé, que j'ai du mal à remettre une couche pour gratter ces 20m...


zrr
Je décide d'attendre, de garder ce rythme et de trouver la bonne occasion. Cette occasion arrive enfin sur la prochaine bouée, où Chase, après cette bouée prend une trajectoire différente de la mienne qui est surement moins directe, lorsqu'il me voit prendre cette trajectoire, il se rend compte que c'est la meilleure, il change donc radicalement de route pour revenir sur la mienne. Lorsqu'il arrive sur ma trajectoire, il a perdu quelques précieux mètre pour lui. Je suis maintenant plus qu'à 10mètres derrière lui, voyant ça, je fonce sur l'occasion et donne tout ce que j'ai pour revenir dans son sillage. J'y parvient, et c'est la que Chase arrête de pagayer en me voyant, et sait très bien que maintenant ça ne sert à rien de tout donner, le reste de la flotte est loin derrière nous, et autant s'économiser pour la fin car il reste une grande partie de la course à faire. Moi ça m'arrange car je suis dans le rouge complet, je me repose un peu dans son sillage puis on se met à prendre des relais environ toutes les 5min, jusqu'au dernier km ou on décide de ne plus se drafter.

On est à coté et on se met à sprinter, on est vraiment très proche et je suis du coté de la plage, c'est une arrivée sur l'eau entre une bouée et la plage, et le courant est avec nous. À la moitié de ce km, je commence à fatiguer, avec mon effort du début de course, et sachant qu'on ne se drafte pas sur cette arrivée, je tente une autre solution, je le laisse me passer pour le contourner, et peut etre avoir plus de courant en étant plus au milieu de la rivière, mais après avoir fais ça je vois que finalement l'espace entre la bouée et la plage n'est pas très grand et je ne peut pas vraiment aller au milieu de la rivière.. Je suis quand même passé à son coté gauche, ou je pense être mieux, maintenant il faut que je le double, mais Chase faisait une bonne vague derrière lui en sprintant que je n'ai pas réussit à passer cette vague, j'étais déjà HS, je passe donc la ligne deuxième juste derrière lui.

Chase Kosterlitz et Beau Whitehead (2e en unlimited)
zxxw

C'est au podium que j'apprends que je ne suis pas classé 2ème, et que je suis même disqualifié, en effet, celui qui fait derrière moi (et loin derrière) à protester sur ce que j'ai fait à la première bouée. C'est juste, il pouvais contester, même si je pense honnêtement que j'étais largement au dessus de lui (et puis les 500$ attribués au deuxième on du l'aider à le faire aussi...). Tandis que l'organisation n'avais pas vu, il y avait quand même une vidéo du départ (filmée par un bateau), ou effectivement, on voit que mon corps ne passe pas la bouée. J'ai accepté mon erreur, j'aurais du revenir sur cette bouée... j'aurais surement pas rattrapé Chase mais j'aurais certainement fais deuxième quand même. C'est la première fois que ça m'arrive, mais ce n'est pas une grosse course et c'est aussi comme ça qu'on apprend, maintenant je saurais.

Chase fait donc 1er, ce gars en question 2ème (je ne connais pas son nom), et Belar 3ème avec une arrivée en mode superman comme le montre la video




















Après la course nous sommes resté un peu sur le site et avons profité avec Chase et Belar pour surfer  la vague du Sternwheeler, un gros bateau qui travers la rivière et produit dans son sillage, de belles vagues que tu peut surfer infiniment.
le bateau part à 11h pour sa première tournée touristique, il y'en a une aussi en fin de journée!
sur cette video, on surfe en 14' avec Belar et Chase est sur la vague de derrière, (c'est pour ça qu'on le voit pas), c'était super fun !!






Partager cet article :
SUIVEZ NOUS
ACHETEZ VOTRE MATOS EN LIGNE
RESERVEZ VOTRE TRIP EN LIGNE