Abonnez-vous Acheter un numéro Edition numérique Newsletter
News
4 août 2013 à 10:59
EJ

Carnet de board Hawaiien 3: l'heure du bilan pour E. T.


m2oscreen

La saison Hawaienne de race downwind qui regroupaient les meilleurs athlètes de la discipline touche à son terme. Après presque un mois sur place et une très belle 8ème place overall (1er en unlimited 30-39 ans) à la mythique traversée Molokai 2 Oahu (50km), Eric Terrien, le meilleur SUP-racer Français est sur le chemin du retour. Pour SUPmag, il raconte ses impressions et ses expériences hawaïennes...

depart
" Après presqu'un un mois à Hawaii, je suis sur le chemin du retour. Entre le temps de vol, des escales interminables et une nuit à Madrid, ça me prendra 3 jours pour rejoindre Fuerteventura où je n'aurai guère temps de souffler avant d'enchainer sur la suite de la saison.
Je vais aussi pouvoir profiter des nuits difficiles causées par le changement horaire pour faire un gros bilan de ce voyage.
En effet, ces 3-4 semaines passées chaque été à hawaii sont vraiment riches en enseignements. C'est se retrouver immergé dans la culture du downwind et partager les descentes avec les meilleurs spécialistes de la discipline... Cette année, j'ai découvert de nouvelles sensations sur le Maliko Run, ça ne s'est pas traduit par un bond vertigineux en terme de vitesse mais j'étais plus à l'aise, je prennais encore plus de plaisir, et quand il y a du plaisir, on met de côté le chronomètre !
Quand à la Molokai2Oahu après une année 2012 excepionnelle, le Kaiwi channel nous a montré cette année son côté sombre. Un plan d'eau lent, collant.  Ça peut être pire, ceux qui font l'épreuve en OC1 ou en surfski, plus tôt dans l'année, le savent. Mais en été, le vent est normalement toujours suffisament fort et bien calé pour promettre de bonnes glissades. Ce ne fut pas le cas cette année. Mais ça fait un excellent souvenir, dimanche dernier on ne pouvait pas se cacher, pas faire de pauses, Oahu s'est jamais rapproché de nous, il a fallut se battre pour aller la chercher.
Je rentre également satisfait de ma planche. Je suis désormais convaincu que les directions que nous avons choisi de prendre sur ce premier prototype Unlimited fabriqué chez Bic Sport sont les bonnes. Avec Patrice Remoiville nous allons maintenant pouvoir faire les modifications necessaires pour continuer à améliorer ce design.  
Le travail sur une planche Unlimited peut sembler anecdotique à certains vu qu'en dehors d'Hawaii il n'y a qu'une poignée de riders qui utilisent ce type de planches mais d'un point de vue recherche et dévelopement c'est un travail riche en enseignements et complémentaire avec le travail sur les planches plus courtes.
 C'est maintenant avec impatience que je vais retrouver l'océan Atlantique et ma 12'6 favorite pour de nouvellles aventures ! Resultats M2O : 8ème overall, 1er SUP Unlimited 30-39ans"


matos543783_550471391687017_56993171_n

Partager cet article :
SUIVEZ NOUS
ACHETEZ VOTRE MATOS EN LIGNE
RESERVEZ VOTRE TRIP EN LIGNE