Abonnez-vous Acheter un numéro Edition numérique Newsletter
News
9 novembre 2013 à 19:01
Erwan Jauffroy

Championnat de France SUP Race: Titouan Puyo crée la surprise à Canet !


IMG_9435
Initialement prévue lundi, la longue distance 12'6 des championnats de France de Race 2013 s'est vue déplacée ce samedi à Canet en Roussillon. Sur un parcours de 17,5 km entre St Cyprien et le cap Béar les 70 coureurs se sont régalés en down wind et Titouan Puyo a créé la surprise en devançant tous les favoris habitués des circuits dans une arrivée bordée de paysages grandioses.


IMG_9444

Préparés psychologiquement à des downwinds par vent fort, les 70 coureurs de la longue distance 12'6 avaient de quoi être déçus ce matin en arrivant sur la plage départ de St Cyprien. Le vent très léger devait souffler autour de 8 noeuds et chacun se préparait donc à ramer plus que prévu. Par chance, la Tramontane faisait simplement la grasse matinée et elle s'est réveillée peu avant le départ donné peu après 10 heures. Environ 15 noeuds arrosaient finalement le plan d'eau après le départ lancé par Fred Bonnef, générant un léger clapot plein axe croisé avec une très légère houle trois quart arrière. De quoi bien glisser tout de même, surtout pour ceux qui avaient compris l'alternance des surfs à prendre et qui y adaptaient leur rythme, un coup à droite, un coup à gauche. Néanmoins, suivant plutôt le clapot ou plutôt cette houle deux options se sont assez vite dessinées parmi les coureurs. Eric Terrien, Yoann Cornelis et Arthur Arutkin prenaient l'option houle qui avait tendance à les garder proches de la côte tandis qu'un autre groupe composé notamment de Gaétan Séné et Arthur Daniel restait plus au large. L'approche du Cap Béar s'annonçait ainsi décisive en fonction de l'influence de l'effet de côte sur le vent. Au final, les partisans de l'option terre qui pensaient bénéficier d'un renforcement du vent n'y ont point eu droit, au contraire. En revanche, il ont subit plus longtemps le ressac du cap. C'est ainsi qu'un missile inconnu des coureurs et tout droit venu de Calédonie est arrivé depuis le large pour croiser devant toute la flotte au virage du Cap. Derrière Titouan Puyo, Arthur Arutkin a profité d'un ralentissement d'Eric Terrien dans le ressac pour prendre l'avantage sur le tenant du titre et favori. Le podium était ainsi dessiné avant d'aborder les derniers 500m de plat jusqu'à la ligne et le classement ne changera plus. Eric Terrien le champion de France en titre est déchu de son leadership et la performance de Titouan Puyo est d'autant plus marquante que personne ne l'avait identifié au départ comme prétendant potentiel. Les pros sont donc tombés de haut, mais ne s'y feront plus prendre, la démonstration de glisse du calédonien a été suffisamment éloquante pour rester dans les mémoires. Arthur Arutkin, nouveau vice champion de France signe une belle performance, dans la lignée de sa fin de saison. Derrière lui, l'autre Arthur (Daniel) prend une belle mais cruelle quatrième place devant Gaétan Séné, Martin Letourneur (troisième jeune) et Gregory Closier.

IMG_9465

IMG_9233

 Chez les femmes, partie 6 minutes avant les garçons, Olivia Piana coupe la ligne d'arrivée en première position devant Céline Guesdon. Si cette dernière s'avoue un peu déçue, elle sait que le physique ne fait pas tout en downwind où la gestion technique prend parfois le dessus pour glisser sans trop ramer. Sarah Delaunay prend la troisième place pour honorer, elle aussi, une délégation calédonienne qui a décidément bien fait de faire le déplacement!

Consulter les résultats complets hommes du championnat de France LD 12'6 open

consulter les résultats féminins du championnat de France LD 12'6

Consulter les résultats du championnat de France LD 12'6 espoirs

voir le replay du live tracking par Mygeolive
 

IMG_9492

La trace du parcours d'un coureur:

Capture d’écran 2013-11-09 à 19.16.39


Partager cet article :
SUIVEZ NOUS
ACHETEZ VOTRE MATOS EN LIGNE
RESERVEZ VOTRE TRIP EN LIGNE