Abonnez-vous Acheter un numéro Edition numérique Newsletter
News
8 novembre 2013 à 09:09
Erwan Jauffroy

Championnat de France: qui va gagner à Canet?


LNP_6683 Eric Terrien

L'année dernière à Crozon tout le monde attendait une domination sans partage d'Eric Terrien sur le championnat de France de SUP Race et finalement, s'il s'était imposé sur les longues distances, Didier Leneil était reparti avec le titre en Beach Race dans des conditions dantesques. Cette année, c'est ce week end à Canet en Roussillon que tout va se jouer sur un championnat annoncé très typé Downwind. A la veille de la course française la plus attendue de l'année, dressons un état des lieux des forces en présence.

Ne nous cachons pas, Eric Terrien (Bic Sport) reste le favori légitime de toutes les courses sur lesquelles il s'alignera. Son palmarès et ses statistiques plaident en sa faveur, notamment encore une fois sur les longues distances. Expérimenté en down wind en étant notamment le seul français à participer chaque année à la saison hawaïenne et ses downwinds mythiques, le format de course proposé à Canet ne devrait pas le déstabiliser, au contraire. Ses seuls freins pourraient être la fatigue et la pression puisqu'Eric n'a pas arrêté de voyager de compétitions en compétitions depuis plusieurs mois et arrive à Canet en favori avec le besoin de finir sur une bonne note une saison mitigée. E.T. devra néanmoins se méfier de son concurrent français de toujours tel Gaétan Séné (Starboard) mais surtout des jeunes. Arthur Daniel (Fone) sera certainement dangereux en longue distance d'autant qu'il pratique régulièrement le downwind, mais les jeunes auront certainement les dents encore plus longues en beach race, d'autant que celle ci ne devrait pas se dérouler dans de grosses vagues. Il faudra donc avoir un coeur en béton, et l'on peut compter sur Arthur Arutkin (Fanatic), Arthur Daniel, Gabriel Bachelet ( FOne) ou encore mais dans une moindre mesure Martin Letourneur ( Hobie)  et Pierre Nau ( JP)  pour pousser les "anciens" dans leurs derniers retranchements. Leurs derniers résultats en courses prouvent leur progression. Sur les longues distances, Yoann Cornelis et Olivier Garet sur Lokahi seront également à surveiller ainsi que Renaud Noyelle (Nah Skwell), Vincent Verhoeven (Surftech), Yves Gondre et Ludovic Dulou (FOne). Spécialiste du Downwind, Rico Leroy (NSP) compte également se mêler à la bagarre, en particulier en 14'. L'inconnu de ce championnat reste l'état de forme de Greg Closier (Hobie). Très technique et doté d'une super glisse en downwind, Greg est toujours un candidat au podium en race. Suite à une opération importante au printemps, il n'a pu vraiment s'entrainer cette année et arrive à Canet avec une énorme envie, pas mal de downwind dans les jambes ces dernières semaines mais un niveau difficile à évaluer en course avec une forte concurrence.

Chez les femmes la bagarre risque d'être sévère entre les trois favorites. Céline Guesdon (Bonz) a globalement dominé la saison et arrive avec le statut de favorite. Olivia Piana (Fanatic) est en général assez à l'aise en downwind et a bien terminé la saison à Hawaii avec sa victoire à Turtle Bay qui prouvait qu'elle revenait en forme après un milieu de saison et une BOP décevants. Faustine Merret (Naish), d'un niveau de forme toujours égal, pourra à tout moment tirer son épingle du jeu. Avec la carrière qu'elle a réalisé en windsurf, elle ne se met aucune pression sur le SUP, ce qui peut jouer en face de ses adversaires. Nous la voyons plutôt marcher sur la longue distance si elle s'adapte à la forte tramontane prévue.

Difficile donc de pronostiquer des podiums pour des courses qui s'annoncent extrêmement disputées puisque de nombreux coureurs en ont fait un gros objectif de leur saison. Une chose est donc sûre, la lutte s'annonce intense, le suspens haletant et tous les coureurs sont dans les starting blocks pour en découdre dès demain!!!

ChptFranceCanet

Partager cet article :
SUIVEZ NOUS
ACHETEZ VOTRE MATOS EN LIGNE
RESERVEZ VOTRE TRIP EN LIGNE