/
17 novembre 2016 à 10:22

ISA SUP - FIJI 2016: Titouan Puyo vice-champion du monde de Longue Distance



Champion du monde en 2014, le Français Titouan Puyo a remporté la médaille d’argent des championnats du monde de Stand Up Paddle longue distance (17 km) ce jeudi à Musket Cove, aux Fidji. Arthur Arutkin décroche une très belle quatrième place après sa belle performance de la veille sur la technical race.

Grand favori de cette course de 17 km entre le récif de Cloudbreak et l’île de Musket Cove, l’Australien Mickael Booth n’a pas failli. Préservé par l’équipe australienne, il n’a pas disputé la technical race de la veille au contraire de la majorité de ses adversaires, dont les deux français Puyo et Arutkin. Booth a contrôlé la course et le peloton de tête de 7 coureurs avant de s’échapper à grands coups de pagaies à 3 km du final rappelant le scénario de la longue distance de Ste maxime en Mai dernier.
 
Seul Titouan Puyo, qui s’était économisé dans cette course d’attente, est parvenu à se mettre dans son sillage et a tenté de rattraper « Boothie ». Revenu à une cinquantaine de mètres, Puyo a donné tout ce qu’il pouvait mais ses efforts de la veille ont finalement pesé dans les bras du champion d’Europe pour créer l’exploit de battre le grand favori du jour. 

15036172_1205516606207594_4595830545314815783_n

En retrait dans le bon wagon, Arthur Arutkin est lui aussi sorti dès l’entrée dans le lagon de Musket Cove et peu après l’attaque de l’Australien. Se détachant peu à peu du Tahitien Cronstead, le Nordiste semblait vraiment promis à la médaille de Bronze. Un bateau de l’organisation et une barque de pêcheur sont venus gêner et faire chuter le Français à seulement 50 mètres de l’arrivée. Doublé par Georges Cronstead, Arutkin termine donc 4e au grand damn du clan français:

edit: Le lendemain, la réclamation déposée par l’équipe de France a été prise en compte par la direction de la compétition qui a attribué la 3e place exaequo au jeune Nordiste.



15037183_1205517786207476_335705049283862441_n

Longtemps en tête du train de draft de sept coureurs parti devant dès la première bouée à Cloudbreak, Kai Lenny (Hawaii) s’est porté devant jusqu’à Namotu Island avant de céder la place à Booth et au Brésilien Vinicius Martins mais n’a rien pu faire dans le sprint final et termine 7e. Sous un très chaud soleil dès la matinée (28 degrés), aucun train de houle et une humidité à son maximum, l’ensemble des concurents a terriblement souffert malgré un parcours somptueux entre récif et îles paradisiaques.

Rendez vous demain pour la Longue distance des femmes et Samedi pour la dernière journée de SUP-surf dans un gros cloudbreak annoncé à 2m50-3m

LES RÉSULTATS - LONGUE DISTANCE (17 KM)
Stand Up Paddle messieurs

1. Michael Booth (Australie)
2. Titouan Puyo (France)
3 ex aequo. Georges Cronstead (Tahiti)/ Arthur Arutkin (France)
5. Vinicius Martins (Brésil)
6. Guilherme Reis (Brésil)
7. Kai Lenny (Hawaii)

Source: Communiqué FFS
Crédits photos: FFS & ISA


15036292_1205516682874253_6469886093100492333_n
15037179_1205516482874273_980624078916802883_n
15095020_1205598536199401_1418459196577303121_n
15095525_1205516312874290_4138247645423083041_n
15073282_1205517926207462_519024015471674832_n
15079095_1205516762874245_958137181986882168_n
15085639_1205598276199427_4229958163517938344_n
15094400_1205516392874282_7523323278703593959_n
15056412_1205598172866104_4374323085278324299_n



Tags :