Abonnez-vous Acheter un numéro Edition numérique Newsletter
News
18 juillet 2014 à 08:12

Kai Lenny: "je veux prouver que je peux encore gagner"

Kai M20_2013_HOY-4309

A quelques jours de la Molokai 2 Oahu (27 juillet), la course longue distance hawaiienne mythique que tous les meilleurs riders mondiaux veulent gagner, les plus grands noms convergent vers Hawaii pour peaufiner leur préparation avant le départ. Il y a quelques semaines, SUP mag était en compagnie de Kai Lenny qui commençait déjà à penser à cette course. Nous n'avons pas manqué l'occasion de lui poser quelques questions. 

Salut Kai, aujourd'hui je t'ai vu sur l'eau en kite et en windsurf. Penses tu que le fait de pratiquer le surf, le  windsurf et le kitesurf ait un impact positif ou négatif sur tes performances en sup racing ?

Pour moi c’est vraiment positif car quel que soit le sport que je pratique, j’apprends et je peux m’adapter très vite d’un sport à l’autre. Je peux aussi regarder les choses sous différentes perspectives. Le seul problème c’est qu’au niveau de la Race, j’ai besoin de me reposer. Cela fait partie de l’entrainement. Auparavant ma philosophie a toujours été « Go ! go ! go ! » mais là je dois apprendre à me reposer. Normalement je suis toujours fatigué car je ne m’arrête jamais de faire du sport et de m’amuser sur l’eau. Maintenant, si je veux disposer de 100 % de mon énergie pour une course, je dois m’astreindre à une certaine discipline qui me demande de ne pas trop en faire. Ceci étant dit, pour le moment j’ai remporté six titres de champion du monde en pratiquant tous ces sports de front et je ne vais pas non plus tout changer. Compte tenu de mes résultats, je peux aussi me dire que ce je fais est correct. Pour le moment ça fonctionne, je gagne des courses alors disons que c’est ma formule magique !

Tu as eu une année 2013 fantastique où tu as remporté la Battle Of The Paddle et deux titres mondiaux en SUP surf et en SUP race… Que viseras tu en 2014 ?

Mon but est de remporter toutes les courses auxquelles je participe. Je veux défendre mes titres de champion du monde et je tiens aussi absolument à remporter la Molokai 2 Oahu. Malheureusement l’an passé je suis passé un peu à côté. En me battant avec Connor Baxter, nous nous sommes trompés de trajectoire. Sur cette course, même si tu es le plus rapide au monde, il faut aussi beaucoup de chance pour l’emporter. La vitesse ne fait pas tout. Mais cette course fait plus que jamais partie de mes objectifs.

As tu travaillé sur du nouveau matos spécifique cette année pour la M2O ?

Oui, je vais avoir du nouveau matos pour cette année. Celui que j’avais l’an passé n’était pas aussi bon que ce que j’aurais souhaité. Mais c’est vraiment très spécifique pour cette course. Je vais vraiment faire attention à ce que mon matos soit au top cette année. Ce sera vraiment une année intéressante car il y aura beaucoup de prétendants à la victoire.

Quelle sera selon toi la clé pour l’emporter ?

Pour remporter la M2O, le plus important est de rester concentré sur ce que l’on fait et de ne pas trop regarder ce que font les autres. Je parle de la trajectoire. Il faut faire sa propre route. C’est vraiment une lutte contre nous même sur cette course. Cette année, je ramerai aussi fort que je peux, mais surtout je resterai concentré sur ma trajectoire, pas sur celle des autres. Si tu vas trop Nord ou trop Sud tu peux te perdre, mais aussi parfois tu peux mettre une raclée à tout le monde… J’ai hâte d’y être et j’espère avoir le bon matos car ce sera aussi très important. Si tu n’as pas le bon matos tu ne peux pas gagner, c’est un peu comme la formule 1.

As tu entendu parler de Titouan Puyo, le français qui gagne tout dernièrement ?

Oui bien sûr. Je ne l’ai jamais rencontré et encore moins affronté. J’ai vu qu’il avait remporté de belles courses devant les meilleurs rameurs. C’est vraiment super de voir de nouvelles têtes dans notre sport. C’est ce dont nous avons besoin. J’ai hâte de courir contre lui. De toutes façons, je veux affronter les meilleurs car je veux prouver que je suis le meilleur. De ce que j’ai vu de ses résultats, Titouan a le potentiel de remporter les plus grandes courses.  J’ai donc hâte de l’affronter et plus généralement de prouver que je peux encore gagner cette année !


_JP_4794

Photos: dr/BOP & Hoy

Partager cet article :
SUIVEZ NOUS
ACHETEZ VOTRE MATOS EN LIGNE
RESERVEZ VOTRE TRIP EN LIGNE