Abonnez-vous Acheter un numéro Edition numérique Newsletter
News
8 décembre 2014 à 20:59

Nautic SUP Paris Crossing 2014 : une édition mémorable !


Pour sa cinquième édition, la grande course Parisienne a mis les petits plats dans les grands et accueilli en cette belle matinée du 7 décembre pas moins de 400 coureurs sur la seine avec un prestigieux plateau de coureurs internationaux


Il est à peine 8h00 du matin lorsqu’ aux premières lueurs du jour, s’élancent sur la Seine les 400 concurrents du Nautic SUP Paris crossing au pied du pont de Tolbiac devant la bibliothèque Nationale de France. Une vision absolument féérique pour les spectateurs  qui voient passer une véritable marée humaine s’engageant sur un parcours de 10 ou 13.5km (Amateur ou pros) à travers la capitale. 


10429485_647999095308801_5214082392555148863_n

1510550_647999158642128_623525455464832514_n

Si la majorité des participants ou participantes de la catégorie loisirs (lycra Jaune, 321 inscrits) savourent l’extraordinaire privilège de ramer sur la seine dans ce contexte si convivial  et l'opportunité de découvrir les magnifiques monuments de Paris avec un point de vue inédit, la bataille est acharnée  chez les pros (Lycra orange, 79 inscrits) à la tête de la course.

1509813_647999201975457_6414850724704875597_n

10609500_647999308642113_5376112981244110949_n

En effet, après un départ éclair, le calédonien Titouan Puyo particulièrement en forme et bien entrainé, réussit à s’échapper loin devant avec le Danois Casper Steinfath puis parviendra à s’en détacher peu avant la fin pour se diriger seul vers la ligne d’arrivée Quai de Javel avec une belle avance. Toujours aussi menaçant sur ce type de format de course, le breton Gaetan Séné termine à la 3e place suivi d’Eric Terrien le triple vainqueur de l’étape (2010-2011-2012) et de Leo Nika, le tenant du titre 2013. Arrivé spécialement pour l’évènement la veille, l’Hawaïen Kai Lenny a connu des difficultés avec sa planche cassée pendant le trajet et ne parviendra jamais à avancer comme il voudrait, il termine à la 9e place, derrière les bretons Martin Letourneur et Joseph Gueguen très en forme sur cette fin de saison.  Du côté des femmes, le plateau se révèle beaucoup moins compétitif et la favorite Cannoise Celine Guesdon l’emporte sans surprise au terme d’une course sans faute.

 10429261_647999531975424_1712287020521132448_n

1604798_647999355308775_8482793739891130413_n

L’ensemble des participants se retrouve ensuite à 14h au salon Nautique pour l’épreuve de sprint sur bassin ‘’INDOOR’’ après avoir repris des forces au siège Microsoft  autour d’un buffet très convivial. Sur ce format de course très réduit et sportivement très discutable (quelques dizaine de mètres / une bouée), la journée connait un étrange retournement de situation puisqu’après son élimination très prématurée et la victoire de son ami et challenger Casper Steinfath sur cette deuxième épreuve,  le calédonien Titouan Puyo voit la victoire au classement général combiné lui échapper et redescend à la 3e place et Gaetan Sene monte sur la deuxième place du podium. Celine Guesdon confirme quand à elle sa première place féminine devant  l’anglaise Joanne Hamilton et la normande Valérie Vitry.

IMG_4328

IMG_4349

Cette édition 2015 aura marqué les esprits et restera dans les annales comme la plus grande course de SUP au monde et vient achever en apothéose une très longue et excitante saison de Race en France. 

Nous reviendrons évidemment bien plus en détails sur cette fabuleuse course dans le prochain SUPmag en Kiosque debut Janvier.

photos : AFP/ Nautic SUP Paris Crossing et SUPmag


Classement pro (hommes + femmes)

PRO-SCRATCH-1

PRO-SCRATCH-2

PRO-SCRATCH-3

Classement amateur hommes

homme1


Classement amateur Femmes

women1





Partager cet article :
SUIVEZ NOUS
ACHETEZ VOTRE MATOS EN LIGNE
RESERVEZ VOTRE TRIP EN LIGNE