/
2 mai 2019 à 10:16
, par Laurent Nevarez

Downwind épique sur la Kelt Ocean Race 2019

Devenue sans conteste au fil des années, l’un des grands rendez-vous du printemps pour les amoureux de Downwind, la Kelt Ocean Race a offert pour son édition 2019, une course particulièrement intense dans des conditions épiques dominées par Marius Auber, Amandine Chazot et l’OVNI Eric Terrien.

Cette épreuve 100% océanique ouverte aux SUPs- pirogues- surfskis –paddleboards s’est une nouvelle fois illustrée ce samedi 27 Avril par la grande qualité d’organisation des passionnés du Kelt Ocean Club. Ces derniers ont comme toujours, tout mis en œuvre pour réunir une large flotte de bateaux de sécurité et proposer aux participants le meilleur parcours downwind possible dans le formidable terrain de jeu qu’est la baie de Douarnenez.

Sortie du circuit coupe de France SUP-race depuis plusieurs années et détachée de tout autre circuit SUP existant (Eurotour etc…), ‘’la Kelt’’ fait partie de ces épreuves indépendantes et conviviales dont l’unique objectif est la glisse en plein océan partagée entre passionnés. Un succès qui se confirme chaque année et parmi la centaine d’inscrits en SUP sur cette nouvelle édition, on retrouve beaucoup d’habitués de l’épreuve, de très nombreux passionnés du grand ouest mais aussi des riders de Méditerranée (Dider Leneil, Greg vitry…), de Guadeloupe (Franck et Tom Fifils) et même du Royaume Uni (Tim Rowe).

Il ne restait plus qu’à espérer la venue d’un dernier invité pour célébrer la fête: le vent. Les prévisions très optimistes pour la journée de samedi semblaient se confirmer au fil de la semaine et ne faisaient qu’accroître l’impatience des concurrents. Le matin du jour J, une forte brise de Nord-Ouest soufflant à plus de 25 nœuds a rapidement conforté tout le monde, cette Kelt 2019 risquait bien d'être inoubliable ! Le parcours retenu par les organisateurs partira donc de la plage de Morgat (Presqu’île de Crozon ) pour rejoindre l’extrémité sud de la grande plage de Pentrez, 18km plus loin avec le vent totalement dans l’axe.

LNN_3190 copie
Départ dans la baie de Morgat

Après une émouvante cérémonie en hommage à Guy Ringrave, une grande personnalité du monde de la pirogue tragiquement décédée en mer quelques jours auparavant, le coup d’envoi fut lancé à 14h30. La centaine de participants s’élança à vive allure dans la splendide baie de Morgat entourée de ses célèbres falaises. Le cortège contourna ensuite la digue du port pour entamer une première section de 3-4km relativement abritée de la houle mais comportant déjà quelques jolis bumps à exploiter. Le Brestois Boris Jinvresse et le jeune Normand Marius Auber (frère cadet de Tom Auber) se détachent assez nettement du reste du groupe et prennent la tête de la course.

LNN_5157 copie
Duel Marius auber - Boris Jinvresse au passage des ilots

Le parcours s’intensifie nettement après 3-4km au passage de plusieurs ilots rocheux et entre dans une configuration encore plus océanique avec une houle de 2-3m qui arrive un peu de côté et vient complexifier le plan d’eau. Cette grande agitation ne semble pas perturber pour autant les principaux favoris qui trouvent encore plus d’opportunités pour glisser et prendre du plaisir en continuant leur avancée en direction de Pentrez. Boris Jinvresse et Marius Auber sont au coude à coude pendant plusieurs kilomètres et se livrent un duel passionnant. On retrouve un peu plus loin derrière eux, une autre belle bataille avec entre autres, Gaetan Séné qui revient à son meilleur niveau, les frères Matisse et Tristan Cloarec déjà très impressionnants sur ce même parcours l’an passé, Yoann Leven (fils de Franck Leven), Greg Vitry fidèle à la Kelt depuis le premier jour, Didier Leneil, le vétéran méditerranéen qui figure parmi les meilleurs experts en Downwind de l’hexagone et Amandine Chazot, grande favorite chez les femmes et vainqueur de l’épreuve à de nombreuses reprises.

LNN_3308 copie
Tom Fifils / Oliver Darieumerlou / Tristan Cloarec / Amandine Chazot / Greg Vitry


LNN_5029 copie
Duel Marius auber - Boris Jinvresse

LNN_3359 copie
Didier Leneil / Amaury Dormet (arrière plan)

LN5_0538 copie
Gaetan Séné

Alors que tous les concurrents s’appliquent à essayer d’apprivoiser le plan d’eau très compliqué et à avancer le plus efficacement possible, surgit derrière au loin, un Object Volant Non Identifié qui glisse à folle allure sur les trains de houle et le moindre clapot. Perché sur son SUP foil d’à peine de 6 pieds de long, Eric Terrien vole depuis plusieurs kilomètres au-dessus de l’eau et dépasse un à un la centaine de concurrents avec une vitesse presque insolente. Il finit par revenir progressivement sur les leaders qu’il parviendra à dépasser un peu avant la fin du parcours puis file seul en tête vers la plage de Pentrez. Il bouclera les 18 km du parcours après 1h14 de traversée en ayant peiné sur les 4 premiers kilomètres abrités puis survolé les 14 suivants en moins de 40min, une grande première dans l’histoire du SUP Français.

LN5_9112 copie
Eric Terrien / JM Cloarec

LN5_9476 copie
Eric Terrien

Huit minutes derrière lui, Marius Auber est le premier SUP-race à franchir à ligne d’arrivée. Il s’est montré impressionnant tout au long du parcours avec une magnifique glisse et énormément d’aisance dans ces conditions exigeantes. Il a réussi à prendre l’avantage sur son adversaire direct Boris Jinvresse avec 2 petites minutes d’écart. Longtemps placé  en 5e-6e position, Didier Leneil a une nouvelle fois montré son expérience en downwind et effectué un impressionnant retour sur la fin de la course lorsque la houle et les clapots de vent se sont alignés.  Il décroche une très belle 3e place suivi d’un autre rider expérimenté, Gaetan Séné, puis d’Amandine Chazot qui réalise à nouveau une incroyable performance en venant se hisser dans le top 5 au côté des hommes. Elle remporte sans surprise un nouveau trophée Douarneniste dans la catégorie féminine et sera accompagnée sur le podium d’Anaïs Guyomarch et Lena Bastard arrivées 15-20 minutes plus tard.

LNN_4880 copie
Marius Auber

LNN_4414 copie
Boris Jinvresse

LN5_0059 copie
Amandine Chazot

Malgré les conditions très agitées associant un vent fort et une houle consistante, la plupart des concurrents finissent par rejoindre la plage de Pentrez avec un grand sourire, le plein de sensations fortes et l’immense satisfaction d’avoir pu glisser tous ensemble sur ce tracé épique. Peu importe le classement et les chronos, il n’y avait finalement aujourd’hui que des gagnants dans la baie de Douarnenez. La kelt a écrit une nouvelle page de sa belle histoire et a su honorer une nouvelle fois la discipline reine du SUP-race : le Downwind. Vivement l’édition 2020 de cette course décidément pas comme les autres !

Vous retrouverez un reportage complet sur la Kelt 2019 et davantage de photos dans notre prochain numero.

Classement général SUP-race
Hommes
1.    Marius Auber 1h22min23s
2.    Boris Jinvresse 1h24min16s
3.    Didier leneil 1h25min 36s
4.    Gaetan Séné 1h26min06s
5.    Yoan Leven 1h30min15s
6.    Greg Vitry 1h30min50s
7.    Tristan Cloarec 1h31min 18s
8.    Matisse Cloarec 1h31min51s
9.    Simon 1h32min11s
10.    Arthur Avranches 1h33min02s

Femmes
1.    Amandine Chazot 1h28min39s (5e scratch)
2.    Anais Guyomarch 1h47min25s
3.    Lena Bastard 1h50min28s
4.    Marie-Elfège Julienne 1h56min35s
5.    Iona Rivet 2h02min53s

Classement SUP Foil
1.    Eric Terrien 1h14min 03s (1er scratch)
2.    François Gabart 2h24min56s
Yann Quilfen (Abandon- Pagaie cassée)



LNN_3616 copie

LNN_4479 copie

LNN_3531 copie

LNN_4768 copie

LN5_0977 copie

LNN_5011 copie

LNN_6033 copie

LNN_5487 copie

LN5_0115 copie

LNN_5348 copie

LNN_5298 copie

LNN_4354 copie

LNN_6469 copie

LNN_6628 copie

LNN_6632 copie