/
5 novembre 2018 à 17:05
, par Nicolas Arquin

[Interview] Arthur Arutkin : "Ma meilleure saison depuis mes débuts en SUP"


ArthurArutkin_JohnCarter2
Rider polyvalent, Arthur Arutkin réalise une trés belle saison 2018, puisqu'il est actuellement leader du ranking provisoire de l'APP World Tour. Alors que se profile le Paris SUP Open, le Nordiste a pris le temps, dans un planning chargé, de répondre aux questions de SUP Magazine ! Interview...


Arthur, peux-tu nous dresser un bilan (provisoire) de ta saison SUP 2018 ? 

Je suis très content de mon année, avec un retour à la compétition en sup surf après de nombreuses années sans épreuve disputée. Je me suis focalisé un peu plus sur la race (spécialement sur le format APP) et donc moins de windsurf mais les résultats sont là.
Je pense que je peux encore améliorer la manière de m'entraîner et travailler en dehors de l'eau, mais je crois que j'ai fait beaucoup de progrès sur la préparation...

ArthurArutkin_KlaasVoget2
(Crédit Klaas Voget)

Quelles sont les images marquantes que tu retiendras de 2018 ? 

Ma saison 2018 a été la meilleure depuis mes débuts en Stand Up Paddle, certainement le résultat d’un meilleur entraînement spécifique à la discipline.
Si je ne dois retenir qu’une seule image, c’est sans aucun doute mon passage devant la Statue de la Liberté et ma victoire à New York, devant Travis (Grant) et Michael (Booth). 
En Windsurf, évidemment mon accès aux quarts de finale de l’Aloha Classic, épreuve mythique, dans de belles conditions que seul Hookipa peut nous offrir.


Dans un mois a lieu la Paris SUP Open, dernière étape de l'APP World Tour dont tu es leader. Que représente cette épreuve à tes yeux ? 

C’est une épreuve qui me tient bien évidemment à cœur, c’est la plus grosse épreuve Française. Je l'ai remportée l'année dernière, mais cette année elle est particulière !
C’est la dernière étape de l’APP World Tour, le titre de champion du monde sera décerné à l’issue de la course au Salon Nautique de Paris.
Pour l’instant je suis en tête du championnat, mais je sais que Michael et Connor (Baxter) feront tout, sportivement, pour décrocher le titre.
C’est aussi assez particulier car, comme cette épreuve a lieu dans mon pays, je sais que toute ma famille, mes amis et mes partenaires seront présents pour me soutenir. 

ArthurArutkin_KlaasVoget
(Crédit Klaas Voget)

Tu n'as pas souhaité rejoindre l'Equipe de France cette année. Peux-tu rappeler quels sont les points de désaccord ? 

Ce n’est pas vraiment un souhait de ne pas rejoindre l’équipe, mais le fonctionnement de la sélection, les nombreuses dates imposées pour cette sélection, font que tout cela est trop lourd pour un athlète qui consacre beaucoup de temps à de nombreux déplacements et épreuves à l’étranger toute l’année.
Je pense aussi à l’obligation d’être auprès de ses partenaires à certains moments de l’année, et à moi particulièrement qui fonctionne aussi à haut niveau sur le support du Windsurf.

Pour exemple, les championnats de France 2018 avaient lieu pendant la Waiting périod du RedBull Heavy Weather de San Francisco et de l’Aloha Classic à Maui. J’ai dû faire un choix...

ArthurArutkin_KlaasVoget3
(Crédit Klaas Voget)

Ce sont beaucoup de sacrifices accordés pour la Fédération Française de Surf, alors que je ne suis même pas reconnu par elle comme athlète de haut niveau sur les listes ministérielles. J’ai donc décliné, pour l’instant, les sélections comme elles sont envisagées.
J’espère qu’ils trouveront des modes de sélection adaptées à nos réelle vies de sportifs.

Cela ne m’empêchera pas d’être le premier supporter des Bleus lors des Mondiaux ISA, à partir du 22 novembre en Chine ! 


Parlons un peu windsurf, puisque tu t'es distingué sur l'Aloha Classic en te hissant jusqu'en quarts de finale. Satisfait de ta performance ?

C’est ma première participation à cette épreuve qui est l'une des plus belles depuis que le Windsurf existe. On a eu des vagues superbes, ce ne sont pas mes conditions d’entraînement car chez moi à Wissant on navigue babord, mais j’étais déjà venu les années précédentes et je connaissais un peu le spot d’Hookipa .
J’espérais passer au moins un tour et j’ai réussi à atteindre les quarts de finale. J’étais très content de ce résultat. Et j’espère faire mieux l’année prochaine !

ArthurArutkin_KlaasVoget5
(Crédit Klaas Voget)

Quel est ton programme à venir et tes objectifs sportifs 2019 ? 

Je reste encore quelques jours à Maui pour Windsurfer, surfer, et m’entraîner en Sup Race et sup surf. Je rentrerai une dizaine de jours avant l’épreuve de Paris, pour peut être y faire une paddle session quelques jours avant avec mon partenaire Red Bull, au club de Joinville à Paris.
Après Paris, je rejoindrai les Canaries pour la 2ème épreuve de SUP surf.
Je suis actuellement 2ème au classement combiné surf et Race APP, je vais faire au mieux pour rester sur ce podium.
Ensuite, c’est un programme d’entraînement hivernal, tout d’abord chez moi à Wissant puis en Afrique du Sud et à Maui.
Quant à mes objectifs, ils sont toujours les mêmes : ceux de prendre toujours autant de plaisir sur l’eau, et d’accéder au meilleur de moi même sur chacun des supports, avec peut être un accent plus important mis sur le Sup Surf cette année.

ArthurArutkin_JohnCarter
(Crédit John Carter)

Le mot de la fin ?

Je veux tout d'abord remercier les partenaires qui me témoignent une réelle confiance depuis plusieurs années comme Red Bull qui se passionne à notre sport même si celui ci n’apparaît pas très Hard médiatiquement.
Merci à Fanatic, bien évidemment, qui me permet de rider sur le meilleur matériel qui soit, et avec qui le travail réalisé depuis plusieurs années porte les fruits de belles réalisations en Race comme les nouveaux modèles, la Blitz et la Strike 2019.
Je remercie Duotone, les voiles championnes du monde 2018. Mais aussi les tous nouveaux partenaires comme Quickblade, les pagaies des plus grands riders mondiaux qui ne sont plus à présenter, Black Project pour les ailerons en Windsurf comme en SUP et le magasin Direct Sailing de La Baule.
Un remerciement particulier aussi pour Tristan Boxford de nous offrir une belle Coupe du monde avec des étapes et des pratiques aussi intenses et variées !

ArthurArutkin_KlaasVoget4
(Crédit Klaas Voget)

Photo de Une : Crédit John Carter