/
16 avril 2019 à 12:48
, par Nicolas Arquin

[Ré SUP Contest 2019] Martin Vitry et Fanny Tessier vainqueurs de l'épreuve SUP Race


RéSUPContest2019

Le Ré SUP Contest 2019, comptant pour la Coupe de France SUP Race, s'est déroulé les 13 et 14 avril sur l'île de Ré. Martin Vitry et Fanny Tessier ont remporté la victoire, réalisant un joli doublé. 


Organisé par le Surf Club Rétais, le Ré SUP Contest 2019 - première étape de la Coupe de France SUP Race - a eu lieu ces 13 et 14 avril sur l'île de Ré.
Beaucoup de participants se sont pressés sur cette première étape, dont Martin Vitry et Fanny Tessier qui réalisent un doublé gagnant (technical race et longue distance).
Samedi, la Technical Race se déroule dans de parfaites conditions, avec de jolies petites vagues et un plan d'eau lisse.
Les femmes font le parcours en premier, Fanny Tessier l'emporte donc devant Anaïs Guyomarch et Iona Rivet. 
Chez les hommes, Martin Vitry survole l'épreuve devant Matthieu Chauvel et Florent Dode. 

Le lendemain, le vent d'est, le froid et la pluie attendent les concurrents sur la ligne de départ, pour la longue distance (format downwind). 11 km attendent donc les 73 hommes et 14 femmes au départ de la course.
C'est sous le soleil que Martin Vitry termine la course en 57 minutes, devant Stéphane Guiomar (1h01) et Yoann Le Ven (1h02). Chez les femmes, Fanny Tessier (1h11) s'impose devant Anaïs Guyomarch (1h14) et Hélène Staumont (1h15). 

Tous passent la ligne avec le sourire, signe de réussite pour cette étape et pour le Surf Club Rétais organisateur de l'événement.

RéSUPContest2019-3


Vainqueur incontestable de ce Ré SUP Contest 2019, Martin Vitry s'est confié à SUPmag.fr :
"Venir sur les courses en France est toujours un énorme plaisir pour moi, les gens sont super motivés vis-à-vis de notre sport. Il y a du monde et l'ambiance est bonne. J'ai décidé de venir à l'Ile de Ré car je savais l'equipe organisatrice super motivée, et qu'il y avait potentiellement des vagues pour la Technical race et avec un peu de chance un DownWind pour la Longue Distance. Eh bien on a eu les deux (dommage pour les absents) !", apprécie le Français.
Mon objectif sur ces deux courses était de faire ma course comme si c'était une course de l'Euro Tour ou du World Tour. Un grooos départ puis relancer tout le temps, autant dire être à fond tout au long de la course. Cette "stratégie" a plutôt bien marché, puisque je gagne les deux courses du week-end avec de l'avance sur mes concurrents.
Désormais, il n'y a plus qu'à retourner à l'entraînement afin de consolider tout ça, et être encore plus prêt pour les races majeures de l'année !"

RéSUPContest-2