/
26 juin 2020 à 09:26

Focus sur les principes de sécurité en mer


SécuritéSUP

Saviez-vous que la saison estivale correspondait à la période engendrant le plus d'opérations de sauvetage en mer ? Or, beaucoup d'entre elles pourraient être évitées si chacun des utilisateurs de la mer appliquait les bons principes de sécurité...

808 opérations de sauvetage en mer ont été menées rien que dans le Var en 2019, 3 110 si l'on s'en réfère à l'ensemble de la façade méditerranéenne !
Voilà des chiffres alarmants en provenance de la Préfecture maritime de la Méditerranée. Une autre donnée fait réfléchir : 66% de ces opérations réalisées en 2019 concernaient la seule période estivale !
Vous l'aurez compris, nous entrons dans une période où la vigilance est plus que jamais de mise...
"Une grande partie de ces opérations a comme cause directe ou indirecte des manquements aux règles de sécurité, des comportements à risque ou, à minima, un défaut de vigilance dans certaines situations", précise le Préfet Maritime de la Méditerranée.

Pour profiter en toute sécurité de nos loisirs nautiques en mer, il convient dès lors d'adopter les bonnes pratiques :

- se Préparer : être conscient de sa condition physique, consulter les prévisions météorologiques, avoir une bonne connaissance de l'activité.
- s'Equiper : porter l'équipement adapté à son activité, notamment le gilet de sauvetage lorsqu'il s'impose.
- Alerter : disposer d'un moyen de signalisation sur soi et être prêt à alerter les secours, notamment via le 196 sur votre téléphone (numéro gratuit et valable dans tout le pays) et le canal 16 de la VHF, permettant de joindre les Centres Régionaux Opérationnels de Surveillance et de Sauvetage en mer (Cross).





Outre les situations de sauvetage en mer, le 196 sert également à alerter les autorités de la perte de matériel en mer. Une bonne manière d'éviter que des opérations de sauvetage coûteuses et risquées ne soient menées en pure perte, lorsque ce matériel est retrouvé sans utilisateur. D'autre part,  les autorités facilitent - lorsqu’elles le peuvent - le retour du matériel à son propriétaire.

Rappelons que la Société Nationale des Sauveteurs en Mer (SNSM), largement mobilisée pour notre sécurité, s'appuie majoritairement sur des fonds privés. Vous pouvez d'ailleurs faire un don, même symbolique, via cette plateforme.

Chaque geste compte... Alors, adoptons tous les bons réflexes !